A l’usage des européens

« RODRIGUES INTIME » mode d’emploi

Il ressort des premières réactions des lecteurs européens qu’au-delà du dépaysement, cet « ovni » qu’est RODRIGUES INTIME intrigue. Ni guide de voyage ni fiction romancée, il est difficile à catégoriser !

Pour aborder cet univers créole à l’ambiance et aux codes si différents des notres, voici quelques pistes supplémentaires pour guider le voyageur égaré dans ces pages.

Nous n’avons pas eu la prétention d’écrire un livre sur l’île Rodrigues, nous ne serions pas arrivés à être exhaustifs. Cet ouvrage est un recueil d’émotions « à chaud » – Mes séjours longue durée au milieu de cette population pendant dix ans m’ont par contre fourni assez de matières pour tenter de capter des INSTANTS DE VIE

Il y a deux récits qui se juxtaposent – Celui de l’auteur ‘(moi Anne ) puis le recueil de la « PAROLE » délivrée pendant deux ans par la population.

– PREMIER RECIT – L’histoire d’un moment de vie à Rodrigues pendant 8 ans est racontée longuement dans l’INTRODUCTION du livre, qui contient toute la genèse de notre aventure humaine. La création d’une petite association culturelle franco rodriguaise VIVR’ RODRIGUES, et surtout la présence continue de ce site pour la faire partager aux internautes. Ce site aura tenu un grand rôle grâce à la fidèlité de son providentiel webmaster FRANCK SINIMALE.

– DEUXIEME RECIT – La synthèse de tous les enregistrements recueillis les deux dernières années, le tout illustré par mon ami Jacques le photographe.

Pour info : La question « pourquoi cette aventure » m’a été posée pour le magazine A.B.M GLOBE TROTTEUR http://www.abm.fr/video/30

A PROPOS DE LA STRUCTURE DU LIVRE

Notre objectif = FAIRE UN CLICHE INSTANTANE A L’INSTANT « T » DE CETTE ILE, PRISE ENTRE MONDIALISATION ET TRADITIONS ENCORE FORTES

C’était ambitieux mais cela a marché – Nous avons réussi à :

  • Créer un groupe de travail avec des Locaux, bati ensemble une première structure, et défini la méthode « écouter avec un micro ».
  • Puis nous nous sommes mis en écoute derrière le mobile, attendant le « client » (sic !) Ils sont venus 45 fois –Nous avions matière à 35 portraits – Nous en avons 16 pour l’équilibre général de la maquette.
  • Puis, nous avons la joie de voir arriver des écrits spontanés(les Rodriguais écrivent ) la partie du livre qui a le plus de valeur.
  • Puis les Artistes, avec qui j’ai toujours beaucoup travaillé, ont défilé spontanément devant le micro pour parler de l’évolution de la culture traditionnelle.

Aussi au moment d’arriver au final, constatant que notre bilan était plutot négatif, nous nous sommes tournés vers un panel de Locaux à interviewer pour complèter notre développement et trouver enfin UN MESSAGE D’ESPOIR POUR DEMAIN – Cela a donné le très intéressant chapitre sur «la société rodriguaise» (véritable puzzle aux mille morceaux ) qui est le chapitre, le plus lu selon les premiers échos rodriguais que nous recevons.

Notre statut dans cette entreprise : de modestes metteur en scène, en écoute, et en images, de la vie locale. Tout est exprimé dans ce livre, au travers de leurs MOTS recueillis à la source, et mis en forme en français. – Déjà nous sommes récompensés. Les premières retombées qui nous arrivent sont enthousiastes de la part de cette population à qui ce livre est dédié, tant ont été respectées les expressions et la forme de pensée rodriguaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *