Des Bus, des oeuvres d’art !

La “grand’messe rodriguaise hebdomadaire”, concélébrée dans le joyeux fouillis de produits locaux, est, hélas, menacée de disparition. L’édification actuelle de grands bâtiments à l’entrée de Port Mathurin, au bord du pont Winston Churchill permettra bientôt de ranger chaque marchand dans une alvéole, cassant ainsi l’atmosphère quasi intime actuelle. Ces locaux étant loués à chaque commerçant cela ne constituera t-il pas une discrimination?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *