Les cases d’alors étaient construites en vétiver

 ERIHU, depuis Londres, nous envoie ce merveilleux message – Quel plus beau cadeau  d’inauguration pouvait on rêver d’offrir par ce nouveau site,  à nos amis rodriguais, pour cet AN NEUF 2009 

Les souvenirs de Rodrigues d’il y a plus de 30 ans, quand j’ai quitté, restera à jamais gravés dans ma mémoire… figés dans le temps, comme une vielle photo.  Il ne se passe pas un jour sans que j’y pense.

Les maisons d’alors étaient des cabanes construites de vetiver, ou en tole ondulées pour les plus fortunés, sujects aux aleas.  Il n’y avait pas d’aéroport… Les seuls visiteurs qu’on avait arrivaient par voie de mer.

C’est avec bonheur que J’y retourne moi aussi cette année et ce sera par avion!  

Moi je dis « vivement au progres » sans quoi il n’y aurait pas de touristes comme vous même qui contribuent a soulager la pauvreté.  J’ai pu suivre à l’émancipation de l’ile grace aux technologies nouvelles, et je ne m’attends pas à être choqué par son développement. Ce n’est pas un casino à Port Mathurin ou autres commerces qui vont gommer mes plus beaux souvenirs!.  

La démogracie que l’Ouest pratique s’applique aussi à Rodrigues; esperons pour le meilleur. De nos jours, la disparité des pays riches et le quart monde ne devraient pas exister.  Les Rodriguais ne veulent pas des dons ou des petits cadeaux – ils veulent bosser à pied égale pour s’en sortir. Il faut leur donner la chance à l’égalité des droits et moyens. Cela se fera qu’a travers le développement économique.   On ne peut pas s’attendre à ce que l’ile reste sous développée pour assouvir à nos quelque jours de bonheur… Il faut accepter la réalité du « progres »‘ comme partout…
Néanmoins, Je peux vous affirmer que la mentalité des Rodriguais a été, est et restera la même « ACCUEILLANTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *