Maurice, as tu du cœur ?

Ce 22 juin, on peut enregistrer les premières réactions à ce mouvement populaire, extraits du « MILITANT ». Environ 2000 rodriguais avaient répondu à l’appel de différents acteurs de la société civile de l’île pour faire entendre leur voix voix. La marche pacifique qui a eu lieu à Port Mathurin, sous la bannière de la “plate-forme citoyenne”, avait un but précis : que le gouvernement central reconnaisse que des difficultés existent dans le dixième district et y remédier. L’une de leurs principales revendications : revoir le prix du billet d’avion entre Maurice et Rodrigues, car le tourisme se meurt littéralement à Rodrigues. Et si “l’indifférence” du gouvernement central persiste, une manifestation similaire, dans les rues de Port Louis cette fois, n’est pas à écarter, explique-t-on au niveau de la plate-forme citoyenne. Rodrigues, plus que Maurice passe par une crise, peut-être bien la plus profonde de son histoire. Et, face à cette crise profonde, le gouvernement central à Maurice n’a pas de considération pour une île Rodrigues qui se sent lâchée et qui vivote à la périphérie du développement.

La préoccupation principale des Rodriguais reste sans conteste son secteur touristique, premier pilier de son économie pourvoyeuse d’emplois directs et indirects.

… Sont touché aussi le secteur de la construction également où il y a une masse de chômeurs… ils relancent aussi pour de l’aide pour le secteur de la pêche…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *