Message du cœur à Eric Lebel

Les tortues de l’île Rodrigues, cher Eric, sont à l’origine de notre amitié, Nous nous sommes manqués de peu, cameras à l’épaule sans le savoir,  à Rodrigues début 2007. Je  » tournais  » sur notre film sur LA MEMOIRE, et venais de terminer un autre tournage mettant en valeur le concept pédagogique du Centre François Leguat. 

Il y avait près de 3 ans que vous y séjourniez parfois vous aussi dans l’île pour réaliser ce film  » des tortues et des hommes  »

Chacun de notre coté, nous avons « labouré »  ces terres, à la fois si attachantes, et différentes de nos préoccupations d’occidentaux

 A l’issue de nos séjours, vous comme moi, resterons marqués par cette expérience si  profondement vécue, par tant d’amitiés reçues, par la complexité des problèmes de cette population, et par la force d’â me avec laquelle ils y font face.

.   ERIC, seule chez moi ce soir, je viens de me faire une petite projection perso du film, juste pour le plaisir, avant de rediger quelques lignes à son propos sur notre site 

Ce film je croyais le connaitre l’ayant suivi dans toutes ses étapes… et pourtant………..
 
Envie de vous redire encore merci pour ce moment d’émotion vraie que vous avez fait monter en moi ce soir.
 Merci pour l’intelligence du coeur dont ce film rayonne, pour la finesses et les subtilités de son montage, merci pour la poésie et la rigueur associées.

Cette petite ile on ne l’appréhende pas vraiment dans sa juste réalité, lorsque, en touriste on la parcourt quelques jours, au gré des sentiers.

Vous avez su être l’interprète et « l’écoutant » modeste de ces rodriguais qui spontanément, avec leurs mots, et leur immense bon sens, expliquent combien il est important de se serrer les coudes, d’avancer ensemble, de rester réaliste, face à la grande ‘île soeur, à la fois envieuse et mesquine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *