Une île où l’artisanat est roi

L’Artisanat est au coeur de l’activité de Rodriguaise. L’ile étant dépourvue de tissu industriel, c’est à l’ingéniosité de chacun que beaucoup de familles doivent leur survie. 

Cette ile volcanique n’étant pas non plus extrêmement bien dotée du point de vue de la fertilité des terres, et celles ci étant irrégulièrement reparties, seules les terres alluviales des hauts de l’ile sont propice aux cultures.  Au fil du temps, et par la voie orale familiale, se sont transmises, entre autres, des savoirs pour exploiter presque toutes les plantes à des fins comestibles ou artisanales.  

 Des vegetaux tels que le citron,  les petits piments sont une précieuse base pour confectionner de très nombreuses préparations de condiments. 

L’alimentation populaire est faite de délicieux haricots rouges, du mais, des oignons et des ourites (calamards ) pêchées à temps et contre temps dans le lagon exangue. 

La nature prolifique est génereuse en fruits tropicaux divers.Lorsqu’ on se promène, il suffit parfois d’allonger le bras pour saisir chemin faisant, le fruit convoité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *